Diabète : un nouveau cas sur sept dû à la pollution.

Diabète : un nouveau cas sur sept dû à la pollution.

640 427 Alice Renucci

paris diabète pollution

Une croissance alarmante du taux de diabète

Les chercheurs de la faculté de médecine de Saint Louis (Etats-Unis) ont publié samedi 30 juin une étude. Un nouveau cas de diabète sur sept serait dû à la pollution atmosphérique. Le lien entre diabète et pollution avait déjà été avancé antérieurement.

« La pollution a contribué à 3,2 millions de nouveaux cas de diabète dans le monde en 2016, ce qui représente environ 14% des nouveaux cas », selon les docteurs dans la revue The Lancet Planetary Health. Ils ont construit un modèle statistique afin de prouver le lien entre pollution de l’air, lieu de résidence et apparition du diabète. Il a fallu huit ans et demi d’études portées auprès d’1,7 million d’anciens combattants (non-diabétiques) pour attester ces dires.

Ainsi, ressort de cette enquête que la « pollution réduit la production d’insuline et provoque des inflammations, empêchant le corps de convertir le glucose du sang en énergie ».

Economie ou maladie ?

La situation actuelle appuie l’importance des données. En effet, « beaucoup de lobbies économiques affirment que les niveaux actuels [de rejets de polluants dans l’atmosphère autorisés] sont trop stricts et devraient être relevés ». Toutefois, « des preuves montrent que ces niveaux actuels ne sont toujours pas suffisamment sains et doivent être abaissés ».

Les pays où la réglementation en matière de pollution s’avère moins stricte et/ou moins respectée engendrent un plus haut taux de diabétiques. Nous pourrions citer l’Inde, la Papouasie-Nouvelle-Guinée ou encore l’Afghanistan.  A contrario, « des pays plus riches tels que la France, la Finlande et l’Islande » demeurent moins atteints.

Agir ensemble contre le diabète

Cette crise sanitaire nous concerne tous, diabétiques ou pas. Il faut trouver des solutions pour restreindre la pollution et ainsi diminuer le nombre de malades. Ainsi, Paramedic optimise les transports sanitaires et réduit la contamination planétaire. Un petit geste quotidien permet une vie plus saine. Pensez covoiturage, préservez la planète et ses habitants.

 

Crédits photos : https://www.eplaque.fr/infos/pollution-de-lair-a-paris-publication-dune-etude-alarmante
http://www.morandinisante.com/article-sante-348308-paris-airparif-a-prevu-pour-ce-mercredi-un-episode-de-pollution-atmospherique-aux-particules.html

 

Un commentaire

Laisser une réponse

error: Oups !