Professionnels de santé et technologies : vers un système de santé 2.0

Professionnels de santé et technologies : vers un système de santé 2.0

650 433 Alice Renucci

Le projet de loi santé ouvre la discussion sur de nombreux sujets. L’ouverture des parcours des professions de santé, l’adaptation des formations aux enjeux futurs et  la promotion de l’innovation et du numérique sont au coeur du sujet.

Les innovations technologiques : un gain pour les professionnels de santé

Numérique, robotisation et intelligence artificielle (IA) bouleverseront, sous peu (et si cela n’est pas déjà le cas), notre système de santé. Selon Le Monde, cette évolution permettrait d’acquérir, d’ici 2030, un gain de productivité de 45 %. Ce profit toucherait les huit professions de santé, médicales et paramédicales analysées, soit 80 % du total de professionnels de santé.

Une délégation perpétuelle aux machines

L’acte de soin prendra un véritable tournant. En effet, nous constaterons une délégation croissante de l’analyse aux machines. Des diagnostics pourront être posés grâce à de l’IA, tout comme de l’aide à la prescription et l’évaluation des risques des patients.
De manière plus générale, le report des tâches vers les machines sera monnaie courante. En somme, la gestion des stocks ou des flux physiques hospitaliers, la prise de rendez-vous, la recherche et l’analyse d’information seront susceptibles d’être gérés, de manière croissante, par des machines robotisées.

Un moyen de se recentrer sur le patient et la médecine

Cette nouvelle gestion permettra aux professionnels de santé de gagner du temps. De ce fait, ils pourront davantage se recentrer sur les soins et la relation patient.
D’une perspective médicale, l’acquisition de technologies assurera l’extension des capacités des professionnels de santé. Ils auront accès à l’ensemble des connaissances et protocoles, ceci facilitant diagnostic et prescription.

A contrario, un dispositif qui effraie

Point noir de cette réforme : l’arrivée des nouveautés suscite la crainte de l’obsolescence des connaissances et compétences. En effet, l’innovation peut laisser place à la déqualification et au déclassement. Nous pourrions assister à une évolution à plusieurs vitesses des soignants.

Crédits photos : https://www.liberation.fr/evenements-libe/2017/10/28/intelligence-artificielle-jusqu-ou-peut-elle-nous-porter_1606463

Laisser une réponse

error: Oups !