Hôpital : un radar pour une chambre connectée

Hôpital : un radar pour une chambre connectée

900 600 Alice Renucci

Souvent, machines et écrans meublent les chambres d’hôpital. Une décoration hors norme qui pourra prochainement être remplacée par un simple radar.

Un renouveau des chambres hospitalières

Neteera, une start-up israélienne, est à l’origine de cette innovation. Au-delà de ses prouesses techniques, le radar permettra aux chambres hospitalières d’adopter une dynamique plus cosy.

Un radar mais sous quelle forme ?

Cette nouvelle machine se présentera sous la forme d’un radar miniaturisé placé dans une puce. En somme, elle se fixera sous le matelas ou le plafond. Ainsi, l’engin indiquera les signes vitaux du patient, comme son rythme cardiaque, le taux d’oxygène ou la fréquence respiratoire.

Quelles différences avec les dispositifs actuels ?

Un gain tant pour les patients que pour les professionnels de santé

Actuellement, pour obtenir de telles informations, il est nécessaire d’utiliser des électrodes ou autres objets. Ces derniers restent peu confortables et limitent le patients dans leurs mouvements. Aussi, il est nécessaire de les enlever pour se laver, puis de les remettre, ce qui peut générer des oublis. En somme, nos machines actuelles restent un fardeau pour les patients et requièrent de nombreuses manipulations de la part des professionnels de santé.

Ce radar donnera des données précises qui pourront être collectées à distance, sans contact physique. Cette machine sera notamment pratique pour traiter les nourrissons. Elle évitera de coller et décoller des électrodes ou de poser des pinces sur les orteils, chose peu agréable. Le radar se calera sur une fréquence précise. Il détectera les micro-mouvements de la peau qui lui permettront de déduire les signes vitaux.

Crédit vidéo : Europe 1
Crédit photo : http://www.hopital-europeen.fr/nous-connaitre/offre-de-soins/pole-soins-critiques/reanimation-et-smc-reanimation-et-smc

Laisser une réponse

Your Name (required)

Your Email (required)

Subject

Your Message

css.php
error: Oups !